Réclamation Sushi Shop : contact (téléphone et adresse) du service client

Sushi Shop est une enseigne de restauration rapide créée en 1998 par Grégory Marciano. Son atout majeur, c’est qu’elle propose une livraison à domicile de repas japonais, un concept qui a plu aux fins gourmets. Pour manger de bons sushis, c’est donc le partenaire idéal. Plus de 20 000 clients par jour fréquentent le premier point de vente Sushi Shop. En 2005, l’enseigne a ouvert plus de 20 boutiques à Paris. Elle n’a cessé de se développer. Désormais, Sushi Shop a réussi à entrer sur le marché de la restauration rapide en Suisse, en Belgique, en Italie, au Luxembourg et en Espagne. Son e-commerce a aussi conquis le grand public. Grâce à la boutique en ligne, les grands gourmands peuvent désormais faire une commande en ligne. Si Sushi Shop ne respecte pas ses engagements et ses promesses concernant la qualité de la livraison et des repas, les consommateurs peuvent déposer une plainte auprès du siège de la société qui a pour mission de leur satisfaire.

Pour contacter le siège de la société pour une réclamation, il vous suffit d’appeler le numéro suivant: [phone]

Réclamation Sushi Shop : comment contacter le SAV ?

Pour déposer une plainte à cause de la mauvaise qualité des repas livrés, du mauvais comportement des serveurs ou des livreurs ou encore d’une facturation anormale, le siège de la société est à contacter immédiatement par téléphone. Sur le site web de l’enseigne se trouve aussi un formulaire de contact. Il est mis en ligne pour permettre aux consommateurs de faire une réclamation par voie électronique. Les plaignants n’ont qu’à le remplir en indiquant clairement leurs requêtes.

Quels avis sur le siège de la société Sushi Shop ?                

Les clients parlent souvent de l’impolitesse du conseiller clientèle chargé de recevoir les appels. Certains d’entre eux avancent également que le siège de la société est simplement indisponible et qu’il ne répond pas aux emails.


Commentaires(3)
  1. bovi 17 juillet 2016
  2. so 19 avril 2017
  3. so 19 avril 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *