Réclamation BlackBerry : contact (téléphone et adresse) du service client

BlackBerry est une marque de téléphone mobile de haute technologie, plus précisément de Smartphones de dernières générations. Elle se spécialise effectivement dans la conception, la fabrication et la commercialisation d’appareils mobiles de haute technologie. Elle est en faite une marque déposée par la société « Research in Motion » dont le siège est implanté en Canada, dans la ville d’Ontario. À part les smartphones donc, BlackBerry se révèle également être la marque de plusieurs autres produits technologiques, tels que les tablettes. La société développe aussi des solutions logistiques pour professionnels. La marque possède de nombreuses filiales à travers le monde, comme en Asie Pacifique et en Amérique latine, et dont une en France. Au cas où les utilisateurs français auraient donc des problèmes face à l’utilisation des produits BlackBerry, le siège de la société est joignable par e-mail et par téléphone.

Pour contacter le siège de la société pour une réclamation, il vous suffit d’appeler le numéro suivant: [phone]

Réclamation BlackBerry : comment contacter le SAV ?

BlackBerry se veut d’être toujours au plus près de ses utilisateurs, c’est pourquoi il met à leur disposition plusieurs moyens pour pouvoir le contacter. Le siège de la société est ainsi joignable par téléphone que ce soit pour une réclamation concernant un incident sur l’utilisation des produits de l’entreprise ou pour une demande de remboursement en cas de retour de produit. Les revendeurs de BlackBerry disposent généralement d’un sav, auquel vous pouvez également faire appel en cas de problème. Sinon, vous pourrez toujours vous rendre sur le Twitter de BlackBerry afin d’avoir les réponses à vos questions et les solutions à vos problèmes.

Quels avis sur le siège de la société BlackBerry ?

Le siège de la société sur tweeter est bien plus actif que les conseillers au téléphone. En effet, les réponses aux réclamations et demandes de remboursements tardent à parvenir aux clients et restent parfois même sans suite.


Commentaires (1)
  1. GOLLIET Gilles 23 novembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *